ALBERT, chanson rock libertaire

forum du groupe ALBERT
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les (petits) problèmes des "gens de la musique"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hyavin
Les langues de bois


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: les (petits) problèmes des "gens de la musique"   Mar 10 Jan - 12:58

La scène locale (du Mans) a besoin d'air
Jason Métivier monte l'association Musique équitable

Jason Métivier se bat pour que les artistes locaux puissent s'exprimer et se faire connaître du grand public au même titre que les grosses machines. Une nouvelle association, Musique équitable, vient de voir le jour. Montée par Jason Métivier elle a pour mission d'aider les artistes locaux à se faire connaître des médias et du grand public dans un univers musical de plus en plus concentré. Le 21 janvier l'association organisera son premier concert avec Krêposuk et Ekce Tera, à la salle Oasis.
Jason en a marre ! Depuis des années, il se bat pour le label Prod MC et ses poulains Krêposuk, Chuck, Starcomptines, Sam Alpha, Gaëlle et Émilien... Il frappe sans cesse aux portes des radios, envoie des e-mails en rafale, organise des concerts, des show-case, négocie des espaces promotionnels... Mais il a parfois l'impression de se battre contre des moulins. « Il n'y a jamais eu autant de salles et pourtant la musique est de plus en plus concentrée et cloisonnée. Aujourd'hui, ce sont les trois grandes majors qui font leur truc entre elles au détriment de la diversité culturelle. Et on fait croire aux gens qu'il ne se passe rien en dehors de ce qu'elles proposent. »

Plutôt que de ruminer dans son coin, Jason Métivier a décidé de passer à l'acte en montant l'association Musique équitable. « L'idée c'est d'aider les artistes locaux à se faire connaître des médias et du grand public. J'apporte mes contacts, ma connaissance du milieu et les ouvertures que je peux avoir. » Ce que Jason regrette c'est le peu d'espace laissé aux artistes locaux à la radio (hors radios associatives) ou dans les programmations des salles de concert. Quant à la télé, « n'en parlons pas ! ». « Autrefois, lorsqu'une vedette passait quelque part, elle prenait un groupe local en première partie. Maintenant, soit il n'y en a tout simplement plus, soit c'est un poulain du groupe de la major qui produit la star ». Bref, les groupes n'ont pas 36 solutions. « Ici, il n'y a pas de salles à petites jauges adaptées aux artistes locaux. Comme nos artistes ne sont pas programmés dans les salles locales, le seul moyen, c'est de louer une grande scène. Ça coûte cher et tu prends tous les risques ! » Le samedi 21 janvier, l'association se jettera dans le grand bain... de l'Oasis ! « Sans nos partenaires, nous n'aurions jamais pu le faire. Trop cher. » Au menu de la soirée : rock festif avec Krêposuk et Ekce Tera.

Jason sait qu'il faut avoir les reins solides pour vivre de sa musique hors des grands courants médiatiques. « C'est incroyable qu'aujourd'hui en France quand tu dis que tu fais de la musique on te répond : « Ouais, et à part ça, c'est quoi ton métier · » Nous, on essaie d'en vivre. Il y a beaucoup plus de labels en Angleterre qu'ici et ça marche pourtant très bien. C'est une autre culture. Mais ça prouve qu'il y a de la place pour tout le monde. »

La charte de Musique équitable fait un certain nombre de propositions en faveur des artistes locaux, comme la limitation des passages radio des artistes de majors, baisse du prix de la musique ou l'accès plus équitable à la découverte de musiques indépendantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB Deix
Admin


Nombre de messages : 140
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: les (petits) problèmes des "gens de la musique"   Mar 10 Jan - 22:12

Une initiative à noter car tout ce qui est dit dans cet article est malheuresement vrai.

Moi je dis que Jason Métivier devrait s'associer avec Bruno Le Roy, président de Bebop pour, pourquoi pas faire un truc plus important.

Sur Rennes, il y aura le meme problème d'ici le mois de Mai.
Il n'y aura plus de scène de 200-300 places et faudra aller directement jouer à l'UBU qui fait je ne sais combien de place mais en tout cas trop grande pour les "petits groupes"...
Meme si de mon coté j'essaye à l'heure actuelle qu'albert passe à L'Antipode qui à l'air d'etre une très bonne salle.

_________________
"BOOK OR DIE"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/jbdeix
 
les (petits) problèmes des "gens de la musique"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catherine raconte l'histoire de "Vivre avec la musique"
» "Tous pour la Musique" Hommage à Michel Berger
» "On connait la musique" Europe 1
» Bénabar invité de "On repeint la musique" le 16/09
» "On connait la musique", Europe 1, avec Bénabar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALBERT, chanson rock libertaire :: Au bistrot... :: La musique-
Sauter vers: